Largages volontaires de déchets marqués ou  équipés de GPS entre Rouen et Tancarville le vendredi 23 mars 2018.

Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a missionné le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes pour évaluer les flux de macro-déchets déversés en mer à l’échelle du bassin de la Seine. C’est le projet MacroPLAST.

Afin de comprendre la dynamique de transfert de ces déchets de la Seine vers la mer, au regard de la marée, des courants et des vents, des largages volontaires de 2 types de déchets sera réalisé le vendredi 23 mars 2018 dans l’estuaire de la Seine à l’aval de Rouen. Ces largages concernent 4 flacons équipés de mini-balises GPS et 200 déchets marqués.

Sur le terrain, entre Rouen et Tancarville, l’entreprise Naturaulin et l’association Maison de l’Estuaire sont habilitées à ramasser les déchets tracés et marqués.

Néanmoins, compte tenu de l’immensité de la zone à couvrir, chacun d’entre nous peut contribuer à enrichir la base de données géographique en signalant tout objet sans le ramasser (identification du déchet, position géographique, date, heure, moment de la marée, photo …).

En revanche, en dehors de la zone Rouen/Tancarville, tout objet marqué ou équipé de GPS peut être ramassé et restitué pour éviter sa dispersion en mer.

Partagez cet article